Riga

Septembre 91 une heure que nous planons
Au pays oublié par-delà la Baltique
Riga en juillet encore soviétique
Vient de libérer cinquante ans d’occupation

A ma droite un gros bonhomme en sueur
Soixantaine et gras de chaleur m’explique nerveusement
Que sa famille a fui quand il était enfant
Et qu’il n’est jamais rentré depuis l’âge de dix ans

L’avion se pose, mon voisin frémit
L’enfant aux joues roses retourne chez lui

Malgré les soldats qui nous font cortège
Les Migs qui puent la soif d’otages
Je ne comprends pas sur son visage
La moiteur qui perle sous le ciel de Lettonie

Avais-je besoin d’un guide, voulait-elle un témoin
Sandra seize ans à peine et rayonnante d’espoir,
D’un geste un peu timide me prend par la main
Et doucement m’entraîne au cœur de son Histoire

Nous marchons sur le sol mouillé
Sandra contourne un barricade
Me parle des soldats et des fusils
De la foule qui se masse autour du parlement

Nous marchons sur le sol mouillé
Nous approchons une immense place
Le pas se fait lourd, le pas se fait lent,
Quand soudain Sandra se tait

Un océan de fleurs submerge les pavés
Des milliers de lueurs scintillent dans la nuée
Au centre une statue s’élance vers le ciel
Epicentre absolu des libertés nouvelles

Nous marchons sur le sol mouillé
L’armée est partout mais la rue est arc-en-ciel
Jour et nuit des milliers de mains portent fleurs et bougies
Le ciel est libre et la ville se pare d’étoiles

En plein cœur de la cité médiévale
Se dresse millénaire une cathédrale
Des chars au loin grincent contre la terre
La foule lente glisse dans le sanctuaire

L’air emplit les poumons des grandes orgues
Un souffle uni s’élève d’un chœur de femmes
Demain sur nos corps veilleront les morgues
Cette nuit les fusils cherchent nos âmes

L’église répond les cloches retentissent
Je me retourne vers Sandra somnambule
Autour de nous les pierres qui frémissent
Est-ce l’orgue ou le râle d’une armée qui recule

Dehors sous la pluie fine de septembre
Un enfant aux joues roses marche sur le sol mouillé
Il porte contre son vieux cœur tendre
Une fleur serrée et une flamme dorée

Publicités