Rachel

Rachel à cinq ans aime sa robe qui brille les soirs de fête
Elle aime le soleil et les fleurs les fraises et le chocolat
Elle aime sauter elle aime danser elle aime chanter à tue-tête
Elle aime courir nue sur la plage en riant aux éclats
Et s’endort en serrant tout son petit monde
Dans ses bras

Envole-toi et ouvre grand tes rêves
Ecoute le vent ton étoile se lève
Embrasse la vie ne retiens aucun cri
N’aie peur de rien ton courage est ton chemin

Rachel à dix ans plonge ses nuits dans les livres de voyages
Elle rêve de pays où les hommes vivraient en harmonie
Elle rêve de royaumes enchantés où l’échange et le partage
Détrôneraient à jamais les armées et les fusils
Elle découvre songeuse le vaste monde
Et ses mille visages

Envole-toi et ouvre grand tes rêves…

Rachel à quinze ans se bat contre tous les murs toutes les violences
Elle s’effondre quand son pays prend fièrement les armes
Elle hurle qu’on ne soigne pas la misère par la souffrance
Elle crie qu’on ne récolte que la haine sur les champs de larmes
Elle se jure de tout faire pour transformer ce monde
De démence

Envole-toi et ouvre grand tes rêves…

Rachel Corrie à vingt ans quitte Washington pour Gaza
Bouclier humain du Mouvement de solidarité
Elle fait rempart de son corps en pleine zone de combats
Elle défend désespérément les ruines habitées
Où les enfants ne connaissent depuis qu’ils sont au monde
Que feu et fracas

Envole-toi et ouvre grand tes rêves…

Rachel le 16 mars 2003 se dresse sur un tas de graviers
L’engin s’avance impitoyable elle s’oppose éperdument
Que pouvait une enfant contre un monstre de fer et d’acier
Qu’a-t-elle crié qu’a-t-elle pleuré quand son corps s’est brisé
Quand ses yeux se sont fermés à jamais sur ce monde

Publicités