Génération efficace

Il y a mesquinerie à grossir les faibles dégâts collatéraux d’un système auquel il ne manque plus que l’élévation spirituelle collective pour faire taire définitivement les rétrogrades inquiets.

On la fit par le canon la guillotine les explosions
Ou encore par les mots de manifestes en idéaux
Parfois même par le pavé sous le sable des allées
Pour virer vraiment d’cap fallait qu’ça cogne et qu’ça tape

Mais depuis qu’on a changé de siècle et de millénaire
On a presqu’oublié nos révolutionnaires
La lutte est plus très classe mais faut pas vous inquiéter
On a plus efficace pour faire tout péter

Hier on cassait des murs
Aujourd’hui on fonce dedans
Cette fois c’est vraiment sûr
Le grand soir est droit devant
Génération efficace
Révolution par l’impasse !
Tous ensemble, tous ensemble, tous ensemble pour une faillite équitable !

Abattons les forêts bouffons tous les poissons
Baffrons comme des gorets jusqu’au dernier sillon
Nos bagnoles impures de sang noir de la Terre
Leurs égouts de carbure en pleine stratosphère

Laissons aux bons marchands tout c’qui n’a pas de prix
Nul n’en tir’ra profit mieux qu’les rois de l’argent
L’eau la Terre les s’mences l’école et la santé
On peut leur faire confiance pour c’qui est de fructifier

Hier on cassait des murs…

Gavons et concentrons nos chères bêtes à viande
Suons et produisons du moment que tout se vende
Au prix cher oui cher et pour les fainéants sans fric
Engraissons nos frontières de visas biométriques

Prostituons à la morgue notre temps de caveau
Disponible comme la morve et bourrons le cerveau
Des gosses à obéir à l’ordre inébranlable
A croire sans faillir la croissance inéluctable

Hier on cassait des murs…
Y’en a eu des vertes et des pas mûres industrielles ou coperniciennes
En passant par les plus pures culturelles ou prolétariennes
Mais là on est vraiment à fond en pleine accélération
Encore un p’tit effort et…

C’est la butte finale !

(avec la complicité de François Pecqueur)

Publicités